Les energy balls façon rocher cacao noisette

 

Les fêtes approchent et vous allez donc bientôt sacrifier tous vos efforts pour avoir un mode de vie sain contre des plats gras, des tas de sucreries qui font mal à votre petit corps et à notre petite planète ? Comme cette pâte à tartiner qui tue les orangs-outans et qui est fourrée dans les petits rochers dorés industriels que ta grand-mère adorent t’offrir ? J’ai la solution à au moins un de tes problèmes : une recette d’energy balls façon rocher cacao noisette, à offrir ou à dévorer tout seul dans son coin (mais ce serait quand même dommage de ne pas en faire profiter).

Vendredi 23 décembre, 18h37. H-2 avant le départ pour //insérer ici la ville où tu vas passer les fêtes//. Panique dans ta tête. Tu as une petite attention (zéro déchet, les petites attentions – sauf l’idée de l’abonnement sportif, c’est censé être un cadeau, pas une punition hein dis donc…) pour chaque membre de ta famille et de ton entourage, mais diantre, tu as complètement oublié Tata Josette. Elle est quand même plutôt sympathique en général, ce serait dommage de l’humilier publiquement en offrant un petit quelque chose à tout le monde, sauf à elle. Ni une, ni deux, tu dégaines ton mixeur, tu étires tes petits doigts de fée (en les faisant craquer et tout), tu sautes dans ton plus beau tablier et te lance dans la recette d’energy balls des dents du bonheur.

 Les energy balls façon rocher cacao noisette / les dents du bonheur

Pour environ 20 energy balls façon rocher cacao noisette

150g de dattes (poids sans le noyau, hein)

2 càs de cacao maigre en poudre non sucré

1 càs de beurre de cacahuète (à toi de voir si tu la veux rase ou bombée 😉 )

1 càs de poudre de noisette

1 càc d’huile de coco

Une bonne vingtaine de noisettes natures ou grillées

Pour le topping (aka ce dans quoi tu vas rouler tes boulettes) :

50-100g de noisettes concassées (version sans sucre) ou de pralin (ça c’est sucré, petit.e coquin.e)

50g de graines de chia

Les energy balls façon rocher cacao noisette / les dents du bonheur

  1. Enlever les noyaux des dattes en vérifiant qu’elles n’hébergent pas de petit être rampant et légèrement dégoutant. On veut des protéines, oui, mais pas celles-là les gars… :/

  2. Mettre dans le mixeur les dattes, le cacao, le beurre de cacahuète, la poudre de noisette et l’huile de coco. On mixe, on mixe. On doit obtenir une pâte assez grossière, et c’est normal s’il reste des morceaux (sauf si tu as cassé ta tirelire pour t’acheter la Rolls Royce des mixeurs, j’ai nommé le Vitamix, ce qui n’est pas du tout mon cas puisque mon mixeur doit avoir le double de mon âge et qu’il laisse des morceaux, l’enflure – mais ça n’empêche pas de faire des milliards de trucs chouettes – faut que j’arrête les parenthèses de douze lignes).

  3. Ensuite, atelier boulette ! WOUHOU ! On prépare ses petites affaires : à gauches noisettes entières, au milieu un bol avec la mixture que l’on vient de préparer, et à droite deux petites assiettes avec les noisettes concassées ou le pralin dans l’une, et les graines de chia dans l’autre (les graines de chia croustillent sous la dent, sont bourrées d’excellentes protéines, et relèvent le goût du cacao, ce n’est pas juste un délire de blogueuse healthy). On prend donc une noisette, une petite quantité de pâte de dattes, et on vient la presser pour en faire une petite boule avec un cœur de noisette, puis la rouler dans le topping de son choix.

Et voilà ! Ça croustille tout plein, c’est cacaoté, bourré d’énergie, plein de bonnes choses (bon, faut pas en abuser non plus, hein, mate la liste des ingrédients), et ça va ravir les papilles de Tata Josette. Emballé dans un petit bocal en verre fabriqué en France, je parie que tu deviendras sa nièce ou son neveu préféré.e du monde entier. Au moins.

Et puis cette recette est un bon moyen de rassembler petits, jeunes, grands, moins jeunes et carrément vieux (voire animaux, s’ils sont bien dressés et n’ont pas de poils, ce qui réduit quand même vachement les possibilités) autour de cette superbe activité de roulage de boulettes. ET QUE ÇA ROULE !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *