Le caviar végétal

Aaaah les fêtes de fin d’année approchent ! Youpiiiii ! Qui n’aime pas les fêtes d’année, avec son petit lot de meurtres d’animaux sans défense (je ne vise pas ton arrière-grande Tante Suzanne au septième degré qui s’endort chaque année après la mise en bouche), de crises de foie et de gueules de bois… Mais j’ai peut-être une petite-micro-toute-mini solution pour toi (pas celle pour la gueule de bois par contre, si tu as ça en ta possession je suis assez preneuse, pour toute l’année d’ailleurs). Je te propose une recette d’œufs de poisson sans œufs et sans poisson ! TADAAAA ! C’est pas dingos ça ?! Pas de poisson mort, pas de tête de dégoût, mais plein de trucs bons pour ton petit corps et un super goût, à tartiner à volonté !

Bon pour les poissons (et la planète, rien qu’ça) !

1 minute de préparation, 1 heure de gonflage (ça se fait tout seul, pas besoin de pomper), et le tour est joué. Tu vas avoir du caviar plus vrai que nature, en ayant épargné la vie d’un poisson. Enfin, théoriquement c’est plus la vie de milliers de poissons qui est sauvée grâce à toi (si on compte les œufs, même si je suis pour que les nanas poissons – y’a pas de féminin pour « poisson »… – disposent de leur corps comme elles l’entendent ! …mais je crois qu’on s’éloigne du sujet).

Bon pour ton p’tit corps !

L’ingrédient de base est la graine de chia. Ça se prononce « kia », et c’est un super aliment trendy chouchou des instagrameuses, et pour cause ! Tout d’abord, elles sont bourrées de protéines et possèdent tous les acides aminés essentiels (ce qui en font des protéines parfaitement assimilables par notre corps de rêve).

Ensuite, elles regorgent de « bon gras » (oméga 3 et 6). Pourquoi c’est important de manger du bon gras, et pas du mauvais ? Parce que le gras circule dans notre corps par le réseau lymphatique (pas par le système sanguin) et n’est pas filtré par le foie avant d’arriver – BOOM – directement dans ton p’tit cœur qui n’avait rien demandé (visualise le bordel du carnage après un McDo ou un truc dans le genre…).
(si tu veux aussi te la péter en expliquant des trucs chelou sur ton système digestif, je te conseille la lecture du fameux livre « Le charme discret de l’intestin – tout sur un organe mal aimé », c’est effectivement très charmant – à ne pas lire dans le métro cependant, ça peut être gênant – oui, c’est du vécu.)
BREF, les graines de chia n’ont que des qualités.

Le caviar végétal / les dents du bonheur
Ensuite qu’y a-t-il d’autre ? De l’eau. Bon, ça ne te fera pas de mal après toutes les flûtes de champ’ que tu viens de te siffler avant même d’avoir attaqué l’entrée. Ça, c’est fait.
Du citron. Même chose, c’est excellent pour ton petit foie, il me remerciera.
Des algues. Bon, les algues, c’est un peu les graines de chia de la mer. C’est que du bon dans ton body. Riches en fibres, en iode (si tu n’habites pas près de la mer, tu peux en abuser. Même si tu habites près de la mer en fait. L’absence d’iode provoque une turgescence de la thyroïde, qui se manifeste par un goitre. Et tu ne veux pas un goitre – je te laisse chercher sur l’internet, je ne voudrais pas être à l’origine d’un traumatisme), en protéines et en plein de choses sympas.
Où trouver des algues ? Dans les magasins bio, parfois directement en paillettes, sinon dans LA MER ! Ouf, non ?! Toutes les algues sont comestibles. Baisse-toi, ramasse (elles ont toutes des textures et des goûts différents, fais ton p’tit marché), lave bien à l’eau claire, et tu as des algues de première fraîcheur cueillie par une personne exceptionnelle (mais siiiiiiii 😘).
De la sauce soja. Riche en probiotiques qui renforcent ta petite flore intestinale et en vitamines, elle apporte ce goût salé inimitable.

Et c’est tout ! Allez, assez de suspens, je te donne la recette.


Pour un petit pot de caviar végétal

1 cs bombée de graines de chia
3 cs d’eau
1 cs de sauce soja
Le jus d’1/2 citron

1 cc bombée d’algues en paillettes

Le mode opératoire est assez simple puisqu’il suffit de tout mélanger et de mettre une heure au frais, en remuant de temps en temps pour que les graines puissent bien gonfler.

Le caviar végétal / les dents du bonheur

Comment ça marche ? Les graines de chia deviennent gluantes au contact d’un liquide (c’est grâce à ça qu’on fait de délicieux puddings pour le petit déjeuner ou le goûter avec du lait végétal), et l’absorbent. C’est justement en mangeant ce genre de petite mixture que m’est venue l’idée d’en faire un caviar qui imite les œufs de poisson. Et je dois avouer que c’est assez bluffant, on a vraiment l’impression de manger quelque chose qui vient de la mer (ok, les algues viennent effectivement de la mer…) et le tout sans cruauté. Il y a de quoi bluffer Mémé.

Alors, qu’est-ce qu’on en dit ? 😉

Comments 3

  1. Mythily GeeketteCuisine
    Reply

    Ouhlala, je découvre ton blog grâce au groupe végé de Laetitia, ta recette me donne furieusement envie de tester ! Je bookmarke 😉

    13 décembre, 2016
  2. Sauces et tartinades | Pearltrees
    Reply

    […] Le caviar végétal • les dents du bonheur. Aaaah les fêtes de fin d’année approchent ! Youpiiiii ! Qui n’aime pas les fêtes d’année, avec son petit lot de meurtres d’animaux sans défense (je ne vise pas ton arrière-grande Tante Suzanne au septième degré qui s’endort chaque année après la mise en bouche), de crises de foie et de gueules de bois… Mais j’ai peut-être une petite-micro-toute-mini solution pour toi (pas celle pour la gueule de bois par contre, si tu as ça en ta possession je suis assez preneuse, pour toute l’année d’ailleurs). […]

    15 décembre, 2016
  3. Le jus d'hiver aux graines de chia • les dents du bonheur
    Reply

    […] Le caviar végétal […]

    29 janvier, 2017

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *