Les raviolis mozzarella & aubergine au paprika fumé

Je ne sais même pas quel mot du titre je préfère… Serait-ce aubergine ? Ah il se pourrait bien, un de mes légumes favoris d’amour après les vitales tomates. Le paprika fumé ? Peut-être oui, depuis que mon père m’a ramené un premier pot de Valencia, mon cœur a chaviré pour cette petite merveille hautement addictive. La mozzarella di bufala ? Aïe aïe aïe… Ne m’en parlez pas. Les raviolis ? Faits maison, comment y résister ? Pas la peine de choisir en fait, car voici – roulement de tambour – les raviolis à la mozzarella di bufala & aubergine rôtie au paprika fumé accompagnés de leur petite sauce tomate ! TADAM.

Ah la machine miraculeuse ! Apparue presque par enchantement, elle m’attendait sagement à mon retour de vacances chez Now Coworking, avec mon petit nom dessus, dans un carton Amazon. Je ne l’attendais pas et pourtant elle était là, brillante et ne demandant qu’à presser de la pâte en veux-tu en voilà entre ses jolis rouleaux. Quel tout bon cadeau. Alors pour lui faire honneur ainsi qu’à son expéditeur, voici ma toute première recette de raviolis réalisée toute seule comme une grande de A à Z.

Et si je n’ai pas de laminoir ? Ce n’est pas grave, tu peux te servir d’un rouleau à pâtisserie, même si elle sera surement moins fine. Et si je n’ai pas de rouleau à pâtisserie ? Roule ton chat ou le bras de ton coloc/mec/meuf/parent/voisin dans du film plastique. Non je plaisante. Le film plastique c’est pas écolo.

Les raviolis mozzarella & aubergine au paprika fumé

Pour deux amoureux des raviolis :

2 aubergines

3 à 5 tomates

1 oignon

1 citron bio pour le zeste

200g de farine

3 jaunes d’œuf et 1 œuf entier

1 mozzarella di bufala

du paprika fumé

de l’huile d’olive

du sel & du poivre

du parmesan

 

  • Commencer par faire rôtir les aubergines : coupées en deux dans la longueur, inciser leur chair en formant des losanges. Préchauffer le four à 200°C. Mélanger 3-4 c.s. d’huile d’olive avec 1 c.c. de paprika fumé, du sel et du poivre, et badigeonner généreusement les aubergines avec ce mélange. Enfourner pour 30 à 40 minutes. Une fois qu’elles sont refroidies, recueillir la chair et l’écraser avec une fourchette, ajuster l’assaisonnement et réserver.
  •  

  • Pendant ce temps, on prépare la sauce tomate. Faire dorer l’oignon émincé dans un filet d’olive. Monder les tomates en les plongeant 30 secondes dans une casserole d’eau bouillante, en ayant au préalable incisé leur peau en forme de croix, elle s’enlèvera toute seule (sauf si vous possédez cette petite merveille). Hâcher les tomates grossièrement avant de les ajouter aux oignons. Ajouter un filet d’huile d’olive, sel, poivre, une feuille de laurier éventuellement et laisser mijoter tranquillement pendant qu’on passe à la confection de la pâte.
  •  

  • Sur un plan de travail bien propre, mélanger les 200g de farine avec deux généreuses pincées de sel, et former un puit. Y casser les œufs, et ajouter un généreux filet d’huile d’olive. Avec un doigt ou une fourchette, commencer à mélanger les œufs en incluant de plus en plus de farine, jusqu’à finalement commencer à former une boule. Pétrir la pâte pendant une dizaine de minutes, elle doit avoir une belle élasticité.
  •  

    Les raviolis mozzarella & aubergine au paprika fumé

     

  • Séparer la pâte en deux. Si tu n’as pas de laminoir, abaisse la pâte tout bêtement avec un rouleau à pâtisserie. Sinon, forme un rectangle avec un bout de pâte, farine-le bien avant de le passer dans le premier cran du laminoir, et ainsi de suite jusqu’à obtenir une épaisseur satisfaisante (chez moi au cran 5 sur 9) en veillant toujours à ce que la pâte soit bien farinée, sinon elle pourrait s’accrocher dans le laminoir et se casser. Et ça, c’est pas cool (mais c’est pas très grave non plus, dans ce cas on refait tout du début, et avec le sourire s’il te plaît !).
  •  

  • Une fois qu’on a notre belle pâte, on n’a plus qu’à découper des cercles (ou des carrés, des triangles, des cœurs, des mouettes, des trèfles à quatre feuilles ou des flûtes traversières, je m’en fous) avec un emporte-pièce ou – comme les gens normaux qui n’ont pas d’emporte-pièce chez eux – avec un verre. Sur un cercle de pâte, déposer un peu d’aubergine et un petit cube de mozzarella préalablement découpée et égouttée. Recouvrir avec un autre cercle de pâte en veillant à ne pas y laisser d’air, et appuyer fermement sur les bords pour fermer nos petits raviolis. Fariner légèrement chaque face et les déposer dans un plat avant qu’elle ne connaisse leur sort final : la casserole d’eau bouillante salée pendant 3 à 4 minutes.
  •  

  • Au dernier moment, ajouter les zestes de citron à la sauce tomate, et servir les raviolis bien chauds avec un filet d’huile d’olive et ce qu’il faut de bon parmesan.
  •  

    Bon ap’ !

    Leave A Comment

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *